Bookmark and Share

Repos!

Temple de Saxon 1/1
Diffusé sur Espace 2 le 23-07-2017
Télécharger la prédication Créé un fichier PDF téléchargeable de la prédication
Ecoute
© Gabrielle DesarzensTélécharger le culte Clic droit puis "Enregistrer la cible sous"

En collaboration avec :

Espace2

Les vacances de l’esprit pourrait-elle avoir le visage de Jésus Christ?

Les anciens (comme le poète latin Ovide, à peu près contemporain de Jésus) parlaient du chaos originel que les dieux allaient organiser, harmoniser, arranger, pacifier. Non comme une fuite, mais comme un acte de résistance aux horreurs de ce temps là. Laissons-nous emporter par le rêve d’un parfait repos. Celui-ci prend la couleur d’une promesse, la réalité d’un engagement de Dieu lui-même: son Fils EST le repos, le sabbat de l’univers…


Prédication : Robert Tolck, pasteur

Co-célébrant : Gwendoline Noël

Musiciens : Léonard Muller, clarinette, Patricia Muller, guitare

Présentation : Gabrielle Desarzens

Prédication

Repos!

Au mois de juillet, en plein été, la douceur de l’air nous invite peut-être à rêver d’un nouveau monde – comme le prophète Zacharie :

Zacharie, chapitre 14 , versets 5c à 9
Matthieu, chapitre 11 , versets 28 à 30
Marc, chapitre 6 , versets 30 à 44

Un monde clair et doux, abondant et unifié.

Un monde apaisé, tranquille, chaleureux.

Un monde en repos, en sabbat.

Lire la suite

Un monde sur un banc, à l’ombre du grand arbre, ou jouant dans le sable, ou souriant au passant, un verre de blanc ou une glace à la main, cheveux au vent, léger, heureux.

Rêve et repos du corps et de l’esprit.

Nous rêvons d’un bel été pour la terre, pour les gens, un juillet tout bleu, un mois d’août tout rose.

Les anciens (comme le poète latin Ovide, à peu près contemporain de Jésus) racontaient le chaos originel, que les dieux allaient organiser, harmoniser, arranger, pacifier.

On trouve peut-être cette vision des origines dans la Genèse : Dieu arrange le tohu-bohu originel (expression hébraïque signifiant « vide et vague »). Dieu arrange et remplit le vide et le vague.

L’être humain est-il fait pour espérer? En quelque sorte doué d’une 4e dimension?

Comme le poète, il rêve de la métamorphose des temps et des êtres; il rêve d’un âge d’or, semé aux origines mais lent à croître, à fleurir et à s’imposer.

Ce matin, non comme une fuite mais comme un acte de résistance aux horreurs de ce temps ou aux simples embûches de l’existence, laissons-nous emporter par le rêve! Celui-ci prend la couleur d’une promesse, la réalité d’un engagement de Dieu lui-même. Alors, du coup, ce n’est plus vraiment un rêve!

Mais, pourrait-on objecter, Dieu n’est-il pas lui-même un rêve, l’expression d’une attente, un nom sur un ardent désir humain, seulement humain?

NON! Notre foi affirme que Dieu a un visage, celui de Jésus de Nazareth en Galilée, quelque part en Syrie-Palestine romaine, c’est-à-dire en un temps et un lieu de l’Histoire humaine.

Notre espérance désormais, c’est un rêve pour l’essentiel accompli: Jésus, le Christ, est ressuscité! Il est le repos de tout notre être.

Quoi qu’il arrive, notre confiance s’abreuve à sa personne, comme le voyageur à la fontaine.

Confiance: un mot-clé de la Réforme du XVIe siècle. Auparavant régnait l’angoisse religieuse; d’où l’intensification des pratiques de dévotion, signes d’insécurité (comme le note très justement le professeur Francis Higman).

Confiance… Ecoutons une parole de Jésus:

« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et accablés, et moi je vous donnerai le repos. »

Jésus se tourne vers tous ceux qui peinent sous le joug du légalisme. On leur enseigne les dures exigences de la Loi divine sans leur offrir la joie du salut.

Son enseignement moral est sérieux, voire plus exigeant que la Loi traditionnelle, mais il est inséparable de l’offre inconditionnelle du salut.

Voilà pourquoi le « joug » de Jésus est « facile à porter » et son « fardeau léger » – des antithèses (des chocs entre les mots) que seul Jésus peut résoudre : sa loi d’amour n’accable pas, car elle est éclairée par l’amour premier de Dieu.

A celles et ceux qu’épuisent les peines de l’existence en général, Jésus ne promet pas seulement un repos à venir: il se présente lui-même comme le repos en personne, car toute menace se brise sur lui: «Venez à moi… ». Le verbe grec exprime ici une invitation pressante et joyeuse.

« Vous autres, venez à l'écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu » ou «Venez avec moi dans un endroit isolé pour vous reposer un moment.»

Il est, lui, le repos, le rassasiement de tout l’être.

Il fait installer tout le monde, par groupes, « sur l’herbe verte »: cette herbe verte est ici une délicate allusion au Royaume de Dieu.

Jésus donne l’exemple d’un regard confiant vers Dieu, tout en invitant au partage – son repos n’est pas léthargie: « Jésus prit les cinq pains et les deux poissons, et levant son regard vers le ciel, il prononça la bénédiction, rompit les pains et il les donnait aux disciples pour qu'ils les offrent aux gens. »

La foi en Jésus Christ, c’est le repos de toute question angoissée; c’est l’apaisement de tout débat sur le sens de l’existence. Même en plein bonheur, on peut ressentir la morsure du temps qui fuit et, dans sa course, effrite les joies.

Mais l’été, c’est Jésus! Le printemps aussi, l’hiver et l’automne: il éclaire toute saison de son regard vers le ciel. Tout est bien!

Amen


Robert Tolck, pasteur
Robert Tolck, pasteur

Né à La Chaux-de-Fonds, Robert Tolck est aujourd'hui à la retraite. Il a été pasteur généraliste à Neuchâtel et dans les Hautes Joux (Le Locle), après avoir officié aux Ponts-de-Martel et à La Chaux-de-Fonds. Il garde un souvenir vivace de ses études de théologie à la Faculté de Neuchâtel, spécialement en exégèse biblique, en dogmatique et en histoire de l’Eglise ancienne. Les écrits des Pères n’ont jamais cessé de l’intéresser. La lecture d’ouvrages historiques fait partie de ses loisirs favoris.

Lire la suite

Il est marié et père de trois fils adultes et d’une fille.

Photos
Commentaires

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Liens

En lien avec ce culte, nous vous proposons une sélection de sites internet dont le contenu se rapporte à cette célébration.


Faire un don

Faire un donGrâce à votre soutien, vous nous permettez d'améliorer ce site internet et de vous proposer gratuitement le téléchargement des textes de prédication.
Faire un don

Contacter le service Radio

RTS - Radio Télévision Suisse
p/a Service Protestant de Radio

40, avenue du Temple
CH-1010 Lausanne
Tél. +41 58 236 66 22

Formulaire email + plan d’accès

Contacter le service TV

RTS - Radio Télévision Suisse
p/a Service Protestant de TV

Quai Ernest-Ansermet 20
CH-1211 Genève 8
Tél. +41 58 236 85 90

Formulaire email + plan d’accès

Suivre célébrer

Et aussi :

© 2017 celebrer.ch - un service de Médias-pro
RTS Religion