Bookmark and Share

Culte transmis du temple de Dombresson (2/6)

Diffusé le 14 avril 2013 sur RTS Un

Télécharger la prédication Créé un fichier PDF téléchargeable de la prédication
Visionner

Les tubes sont à l'honneur...

Transmis en direct du temple de Dombresson, le culte est proposé par la paroisse neuchâteloise du Joran. Elle regroupe les lieux de vie de Bevaix, Boudry, Cortaillod et La Béroche. Avec l'orchestre de flûtes Flûor, sous la direction de Barbara Minder, le culte se décline aux sons de flûtes originales et, d'une machine à écrire... Véritable dialogue entre textes et musique, la célébration est présidée par la pasteure Diane Friedli. Elle interroge notre capacité à découvrir de manière nouvelle des récits et des mélodies mille fois entendus. Elle joue sur nos repères et les bouscule en revisitant les grands «tubes» avec perspicacité et humour.

Créé en 2008 par Barbara Minder et Laura Franssen, flûtistes professionnelles, l'orchestre de flûtes Flûor réunit des musiciens de 10 à 75 ans.  


En partenariat avec Médias-pro
Réalisation : Murielle Landry
Production : Pierre-Alain Frey

Prédication

Une prédication de Diane Friedli, pasteure

PREDICATION « STYLE ADMINISTRATIF »
Intervenante: Diane Friedli

Rapport des événements du jour présent à Capharnaüm.
Un individu connu sous le nom de "De Nazareth Jésus" a été localisé dans le village de Capharnaüm, le troisième jour du mois de Nizan.
Un attroupement a été constaté autour du bâtiment dans lequel on l'a entendu tenir un discours révolutionnaire.
Quatre individus locaux, portant sur un brancard un individu privé de l'usage de ses membres inférieurs, ont tenté de pénétrer dans le bâtiment. Le nom de ces individus n'est pas connu à ce jour.
Ne parvenant pas à s'introduire, ils ont entrepris de hisser le brancard sur le toit.
Ayant procédé à l'extraction de plusieurs planches de bois, ils ont formé un trou dans le plafond et ont passé l'individu à mobilité réduite par celui-ci.
De Nazareth Jésus a alors profité de l'événement pour perturber le bon ordre des choses.
S'adressant à l'individu anonyme étendu sur le brancard, il a prononcé ces mots.
Je cite : « Tes péchés sont pardonnés » Fin de citation.
Des collègues, présents sur place pour assurer la sécurité, ont tenté de s'opposer à une telle provocation.
Si profondément habités par le respect de la loi, ils n'ont pas eu besoin de prononcer la moindre parole. Par la seule pensée, ils ont accusé De Nazareth Jésus d'opposition aux forces de l'ordre.
Ce dernier a riposté en menaçant de justifier sa prétention à prendre la place de l'instance supérieure, couramment appelée Dieu.
Il a mis sa menace à exécution en ordonnant à l'individu privé de l'usage de ses jambes de se lever.
L'individu s'est mis debout.
Suite à de tels événements, il devient évident que l'individu connu sous le nom de "De Nazareth Jésus" est dangereux et qu'il convient de l'arrêter au plus vite.
Capharnaüm, le troisième jour du mois de Nizan

PREDICATION « STYLE PHILOSOPHICO-THEOLOGIQUE»
Intervenante: Diane Friedli

Le Christ retourne dans la ville de Capernaüm.
Symboliquement, Capernaüm représente le tohu-bohu du monde.
La foule qui se groupe autour de la maison dans laquelle le fils de l'Homme proclame le kerygme peut être comprise comme un phénomène d'amplification de l'accueil favorable réservé au message de l'Évangile.
Quatre personnages sont extraits de l'anonymat de la foule et portent, ... supportent... un être privé de la potentialité de la plénitude de son être.
La foule opère ici comme un obstacle insurmontable. Les hommes ne se laissent pourtant pas envahir par le désespoir cher à Kierkegaard et trouvent moyen de détourner le problème.
Ils créent une ouverture et permettent ainsi le contact direct entre l'être déshumanisé et le Christ pleinement homme.
Les paroles du fils de Dieu sont :
« Ton être est délié du péché qui l'enferme ».
L'expression crée chez les garants de la morale un phénomène de rejet.
Le Christ lit dans leur cœur l'accusation intrinsèque et affirme a contrario qu'il est l'Envoyé légitime, l'angelos divin, l'herméneute du Père.
Le Christ sauveur devient alors Christ thaumaturge. Appuyant ainsi sa parole de son acte.

PREDICATION « STYLE PROBLEME DE MATHS »
Intervenante: Diane Friedli

Sachant que le point J est au centre du cube M.
Que le cube M est entouré par l'ensemble F.
Et que l'objet P, disposé horizontalement par rapport au plan S ne peut pénétrer dans l'ensemble F.
Sachant que l'objet P peut se déplacer verticalement suivant les quatre vecteurs A, B, C et D.
Et que le point J ne se déplace pas du centre de M.
Comment l'objet P peut-il ressortir du cube M dans une position verticale par rapport au plan S ?
Réponse : ce problème n'a pas de solution.
Un objet P horizontal par rapport au plan S ne peut en aucun cas devenir vertical par rapport à S.
A moins que le point J ait des pouvoirs particuliers...
CQFD

PREDICATION « STYLE TELEGRAPHIQUE »
Intervenante: Diane Friedli

Jésus à Capharnaüm. Stop
Foule autour de maison. Stop
Accès impossible. Stop
Obligation détourner problème. Stop
Trou percé dans toit. Stop
Brancard descendu. Stop
Guérison effectuée. Stop
Émeute évitée. Stop
Mission accomplie. Stop

PREDICATION « STYLE CHAMP SEMANTIQUE »
Intervenante: Diane Friedli

Après un temps de silence, Jésus revint à Capharnaüm.
Le bruit courut qu'il se trouvait dans la maison et une foule, à pas de velours, s'attroupa autour de celle-ci.
Malgré le monde, on aurait pu entendre une mouche voler.
Chacun tendait l'oreille pour entendre les douces paroles du maître.
Quatre braillards, portant leurami muet sur une civière, arrivèrent et demandèrent à haute et intelligible voix à la foule de s'écarter pour qu'ils puissent atteindre celui que tous écoutaient.
Personne ne dit mot.
Ils montèrent sur le toit et cognèrent sur les planches jusqu'à ce qu'elles cèdent en un grand fracas.
Ils descendirent ensuite la civière sur les cris d'exclamation de la foule.
Jésus interrompit son discours et s'adressa à l'homme muet.
« Mon fils, tes péchés sont réduits au silence. »
Ces paroles provoquèrent des murmures d'indignation.
Le maître harangua alors les pharisiens, les encourageant à protester haut et fort.
Le silence retomba lorsqu'il dit :
« Lève-toi et parle. »
L'homme, ayant recouvré l'usage de la parole, remercia le maître et s'en alla.
Les gens présents ce jour-là n'avaient jamais rien entendu de pareil.

PREDICATION « STYLE SUISSE ALLEMAND »
Intervenante: Jacqueline Lavoyer

Nachärä längere stille Zyt, chunt dä Jesus no einisch nach Kafarnaum.
Und es gaat nid lang, und scho hät sich’s ummegsproche, dass er da isch. Und au wo er isch. Än huufe Lüt versammeld sich i däm Huus, bis uf d’Strass use hät’s Volk, um d’sghöre, was dä Jesus d’säge hät !
Da passiert’s :
es chömed mehreri Lüt mit ämänä Glähmte – und will si nid y d’s Huus chönd, wäge däm Gedränge, so gönnd si mir nichts, dir nichts uf’s Dach, decked’s ab und lönd dä Glähmti mitsammt sym Bett eifach amänä Seil abe… Genau dät, wo dä Jäsus redt.
Über so äs Gottesvertraue isch dä Jäsus ganz gruehrt.
Drumm seit er zum Glähmte : Chind, dini Sünde, sind dir vergä ! Andersch gseit : Du bisch befreit, vo all däm wo dich bis jetz vo Gott trännt hät.
Aber das passt nid allne !
Da sind unter anderem es Paar Schriftglährti, diä ghöred so öppis gar nid gärn !
Tüf im innerä dänked’s : Dä lästeret ja ! Vo dä Sündä befreie, das törf doch niemmär ussert äm liebä Gott.
Sofort gspürt dä Jäsus, was i inne vorgaat :
« Warum reagiered ihr ä so ? Was isch eifacher : äm Glähmte säge « Du bis befreit vo dinä Sünde » oder ihm befehle « Stand uff und mach dich uf d’Sockä » ?!
Aber, dass ihr endlich verstönd, um was es gaat - dass dä Mänschässohn würkli i die Welt cho isch, um Sündä ds’vergä - mach ich s’jezt halt glich.
Er trüllet sich zum Glähmte, wo immer no am Bodä liet, und seit :
« Du, dä Behinderti, stand uf, nimm dini Pritschä und hussch – gang hei ! »
Und dä Glähmt, dä staht tatsächlich uf !
Und nimmt sie Pritschä !
Und gaht einfach - vor versammeltäm Volk.
Da sind d’ Lüt… ganz usäm Hüsli . Sie chönd nid andersch : sie lobed Gott und säged zunänand : « So öppis hämmer dänn no nie gseh ! »

PREDICATION « STYLE TWITTER »
Intervenante: Diane Friedli

Le handicap le plus paralysant n'est pas celui qu'on croit. Le péché, coupure de relation à Dieu, enchaîne l'homme. Jésus le rend libre. #Miracle

LECTURE BIBLIQUE NOUVELLE TRADUCTION
Intervenant: Daniel Schneider

Au bout de quelques jours, il revint à Capharnaüm et le bruit courut qu'il était à la maison.
Les gens s'attroupèrent, si nombreux qu'il n'y avait même plus de place près de la porte.
Et il leur annonçait la Parole.
On lui amena un paralytique, porté par quatre hommes. Comme la foule empêchait de l'atteindre, ils découvrirent le toit au-dessus de lui et, par le trou, laissèrent glisser le brancard sur lequel était couché le paralytique.
Devant leur confiance, Jésus dit au paralytique :
− Petit, tes fautes sont effacées.

Quelques lettrés, assis, ruminaient en leur for intérieur : « De quel droit cet homme parle-t-il ainsi ? Il blasphème. Qui peut effacer les fautes, sinon Dieu, le seul Dieu ? »
Lisant dans leurs pensées, Jésus leur dit :
− Pourquoi ruminez-vous ainsi ? Qu'est-ce qui est le plus facile ? Dire à ce paralytique « Tes fautes sont effacées » ou lui dire « Dresse-toi, prends ton brancard et marche » ? Eh bien, pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a autorité pour effacer les fautes sur la terre (s'adressant au paralytique), je te dis : « Dresse-toi, prends ton brancard et rentre chez toi. »
Alors l'homme se dressa, prit son brancard et sortit devant tout le monde, si bien que tous étaient sidérés et glorifiaient Dieu et disaient : « Nous n'avons jamais rien vu de pareil. »
Amen.

Faire un don

Faire un donGrâce à votre soutien, vous nous permettez d'améliorer ce site internet et de vous proposer gratuitement le téléchargement des textes de prédication.
Faire un don

Contact Médias

RTS - Lausanne
Service Protestant de Radio

Formulaire email + plan d’accès

RTS - Genève
Service Protestant de TV

Formulaire email + plan d’accès

Contact Liturgie & Musique

Plateforme Liturgie et Musique de la CER

Ch. des Cèdres 7
1002 Lausanne
+41 21 331 56 82
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Suivre célébrer

Et aussi :

© 2019 celebrer.ch - un service de Médias-pro
RTS Religion